L'utilisation du cerf-volant
 dans l'armée Française 
Le Cerf-volant est utilisépar l'armée Francaise dès le début du 20ème siècle.
En effet, le tout jeune Capitaine Jacques Théodore Saconney,
promus le 1er octobre, est affecté le18 octobre 1902 à l'Etat Major particulier
du génie  à Rochefort où il va s'interesser à la téléphotographie.Il utilisera 
différentes formes, mais aura une préférence pour le Lenoir.
Type de cerf-volant
à caisson
          
LAROUSSE Grand dictionnaire                  cerf-volant Potter
universel du XIXème siècle,     
 4ème supplément, v.1890.
  
 Jaureguiberry  
En juillet 1904 sur demande du Ministre de la Marine,
il est détaché à bord du "Jaureguiberry" cuirassé de
l'escadre du Nord pour suivre des expériences de
téléphotographies au large de Rochefort.
Ce procédé va lui permettre de cartographier les côtes 
de l'atlantique auw abords de Rochefort. 
Le rapport qu'il va établir et adresser au Ministre de 
la Marine lui vaudra une lettre de félicitation.
En 1905 à Bord du cuirassé le"Saint Louis"
lors de manoeuvres en méditérrannée, 
le cerf-volant va être utilisé pour effectuer
les relevés topographiques de l'afrique du Nord, 
ainsi que d'antenne. Un appareil restera plus de
3 jours en l'air afin de permettre les 
comunications téléphoniques.
le Saint Louis
     
        
1907, l'armée Francaise est en guerre au Maroc, 
le lieutenant Etévé propose l'utilisation du cerf-volant 
de type Conyne, dit cerf-volant mixte (à cellule en V)
afin d'élévé une antenne, mais également pour supporter 
des flammes de couleurs et de formes préétablies qui
serviront de codes pour les patrouilles.
Il déssinera sur son journal de marches 
et opérations le type de cerf-volant qu'il propose
 et est accepté par sa hiérarchie.
1908,un de l'artillerie, va s'interesser aux cerf-
volants, il s'agit du capitaine Louis.G.Madiot
il va construire un train d'appareild afin de
faire de l'observation aérienne, pour diriger les
tirs de l'artillerie.
Concepteur d'un cerf-volant très stable, 

il ne pourra faire profiter de ses connaissances
se tuant le 23 octobre 1910 à Brebières
près de douai -62-
Dans le même temps le capitaine Emile Dorand va
utiliser le cerf-volant afin de perfectionner l'
aéroplane.
  
1909 le gouvernement Français demande aux Capitaines
Dolfus, Madiot et Saconney, de se rendre à alschot, 
afin d'observer les expériences d'observations
aériennes par cerfs-volants.
Samuel Cody, un homonyme de Buffalo-Bill a vendu au
War Office sont invention d'observation aérienne
effectué par un train de Cerfs-volants de sa conception.
Le Capitaine Saconney sera chargé de mettre en
application ses investigations afin de produire un 
appareil digne de l'observation aérienne.
Ce capitaine fort observateur
et intelligent fera un train
de cerfs-volant ressemblant
à ceux de Cody.
Dès lors, le Capitaine Sacon-
ney va s'atteler pour que 
ses cerfs-volants soient 
utilisés dans l'armée.